Pourquoi nous avons agi

Pourquoi nous avons créé action/2015

L’année 2015 a été cruciale pour l’humanité et pour la planète.

En fin d’année, deux sommets décisifs de l’ONU ont offert l’occasion de susciter des changements aux conséquences considérables.

Le sommet de septembre s’est conclu sur de nouveaux objectifs mondiaux : un cadre stratégique visant à mettre fin à toute forme de pauvreté, de discrimination et d’inégalité. Le second, en décembre, a défini de nouveaux objectifs en matière de climat, représentant une étape essentielle vers une planète plus sûre. Ces engagements, pris conjointement, ont fondé les bases de la lutte contre les défis les plus urgents de notre planète.

Ainsi, cette année était le moment de faire savoir à nos dirigeants que nous les surveillons et de leur dire exactement ce que nous voulons qu’ils fassent. Nous nous trouvions à un moment décisif pour l’avenir de l’humanité et de la planète. Nous devions accélérer notre action et nous assurer qu’aucun individu, ni pays, n’était laissé de côté. Ce qui s’est passé en 2015 sera déterminant pour notre avenir.

Nous avons déjà accompli des progrès. Nous avons diminué de moitié les niveaux de pauvreté extrême, réduit les décès évitables d’enfants de près de 50 pour cent et réalisé de véritables avancées en termes de protection de la couche d’ozone.

Qu’il s’agisse de campagnes en faveur du droit d’accès aux médicaments antirétroviraux pour traiter l’infection du VIH, des vaccinations infantiles ou de la protection de l’environnement, tous unis, nous pouvons faire changer les choses.

planet

Comment avons-nous agi?

Les décisions prises lors des deux réunions en septembre et décembre 2015 ont contribué à déterminer l’avenir de la prochaine génération et de celles qui suivront. Il était donc essentiel que ces plans d’action soient aussi ambitieux que possible.

Ensemble, nous avons mené plus de 31 millions d’actions dans plus de 150 pays. En Indonésie, en Iran, au Burkina Faso, au Brésil, à Londres, à Lima et partout ailleurs, nous avons été des millions à élever notre voix pour revendiquer un avenir meilleur pour l’humanité et pour la planète. Cette année, nous avons démontré l’étendue et la diversité de la demande des communautés pour l’adoption d’actions ambitieuses et nous avons confié un mandat sans équivoque à nos dirigeants pour qu’ils tiennent leurs promesses.

En tant que mouvement mondial de citoyens, nous avons fait entendre notre voix pour les générations de demain.

people

Ce que nous avons accompli

En 2015, nous avons ouvert la voie vers un monde meilleur.

Deux sommets historiques en 2015 ont apporté une occasion unique d’accélérer le changement. Toutefois, la pression exercée par les peuples a joué un rôle majeur dans l’augmentation du niveau d’ambition des accords ratifiés et dans le renforcement de la volonté politique à leur source, afin que les engagements pris sur le papier se traduisent en actes.

Ensemble, nous avons fait pression sur les décideurs en :

  • Créant une plateforme mondiale pour le changement qui a montré l’ampleur de notre appel à l’action. Les 31 millions d’actions prises tout au long de l’année ont confirmé que les objectifs mondiaux pour le développement durable et l’agenda pour le climat sont partagés et soutenus par les citoyens du monde entier. Ensemble, nous avons transmis un message clair aux dirigeants du monde et aux Nations Unies sur leur responsabilité envers nous.
  • Tenant des millions de personnes informées des objectifs mondiaux de développement durable et de l’accord sur le climat afin de garantir que le public soit conscient des engagements pris par les gouvernements et qu’il assure la reddition de comptes aux cours des années à venir.
  • Soulignant les liens entre les principaux défis de notre époque : la pauvreté, les inégalités et le changement climatique. La lutte contre le changement climatique et l’éradication de la pauvreté et des inégalités sont indissociables. Nous ne pouvons pas assurer le développement durable sans remédier au changement climatique et nous ne pouvons pas lutter contre le changement climatique sans nous attaquer aux causes fondamentales de la pauvreté, des inégalités et du développement non durable.
  • Mobilisant forces, expertises et ressources par le biais de campagnes mondiales et de coalitions nationales qui ont uni des mouvements et des peuples aux quatre coins du monde. Les relations qui se sont tissées pendant la campagne permettront de renforcer la capacité de la société civile et notamment des communautés locales, des groupes religieux, des syndicats et des organisations non gouvernementales, pour rappeler leurs responsabilités aux dirigeants.

La date du 1er janvier 2016 marque la fin de la campagne action/2015, mais pas celle des campagnes engagées par la société civile en faveur du changement. Des millions de personnes se sont regroupées autour d’action/2015 pour mener campagne pour des objectifs ambitieux et un accord international pour le climat.

À présent, il est temps que les dirigeants mondiaux montrent leur ambition et traduisent les engagements pris sur papier en 2015 en des actes réels pour des millions de personnes à travers le globe, et réalisent d’importants changements positifs pour terminer le travail en 2016 et au-delà.

hands